La nouvelle salle de contrôle de la Ligne de Produit Utilité (LPU).

Maquette LPULe projet de construction d’une salle de contrôle résistant aux explosions («blastproof» en anglais) pour LPU s’inscrit dans la politique de protection des salles de contrôle de Naphtachimie.

Après le CK4 en 2001, le Butadiène en 2005, c’est au tour de la Centrale sud de se préparer à déménager pendant l’arrêt 2012 dans un nouveau bâtiment résistant.

Plusieurs versions de ce projet ont été étudiées (bâtiment commun avec Oxochimie et le PZ4, bâtiment commun avec le PZ4 et le PIB), la version finale abritera les opérateurs de la Centrale sud, des Expéditions ensuite, et à terme du Butadiène et du Parc Sud.

L’innovation de ce projet vient du transfert des bureaux de jour dans une construction métallique modulaire, choix fait pour une plus grande flexibilité à la construction. Les anglais d’Elliott, filiale d’Algeco, ont une expérience de plus de dix ans dans ce type de construction. L’ensemble du projet est sous la responsabilité de la maitrise d’oeuvre de MM. Malard et Stoeffler de Cegelec Ergonomie, qui sont des spécialistes de ces constructions très techniques et qui ont déjà oeuvré sur le site au CK4, à Oxochimie, au PZ4/PIB et plus récemment à Appryl.

SDC LPU-Maquette

Les prochaines grandes étapes de ce projet sont la livraison des 18 modules de 20 T en mai pour assemblage sur site et une livraison de l’ensemble salle de contrôle et bureaux fin aout en ordre de marche pour le déménagement pendant l’arrêt 2012.

chiffresSDCLPU